Béjaïa22°C
 



| | | |
rss_feed Forêts et Natures
Melbou : GROTTE D’AFALOU BOU- R’MEL
  • 15
  • 15

Il s’agit d’un site préhistorique sous–forme d’un abri sous roche, localisé sur le massif des Babors Septentrionaux, Wilaya de Bejaia, Daïra de Souk  El Tenine, Commune de Melbou, accessible sur la route Nationale N°43, allant vers Ziama, au lieu dit « Falaise », à moins de 40 m d’altitude,  se trouve un sentier  très escarpé qui mène au site

L’abri d’Afalou  Bou-R’mel présentait un remplissage épais qui appartient au vaste réseau Karstique formé dans une masse triasso- jurassique  (ère secondaire), Il est a environ 40 m d’altitude  du niveau de la mer , s’ouvre au NNE sur  une largeur de 22m, et d’une  profondeur qui varie entre 10 et 12m,  sa voûte s’incurve régulièrement vers l’est et l’ouest et vers le sud ; dans sa partie médiane, une cheminée verticale longue d’une dizaine (10) de mètres et de moins  de trois (03) mètres de diamètre, communique avec le plateau supérieur,  au dessus de la falaise. Il faut signaler, concernant cette dernière, quelle n’est pas rigoureusement continue sur le plan vertical. L’affleurement calcaire décrit, à une quinzaine de mètres au dessus de la route, un palier recouvert d’un talus terreux à lentisques, il correspond au substratum de l’abri, et fait environ 20m de longueur jusqu’au fond  de la cavité.

C’est une vieille découverte, le site a été fouillé dans les années  1928-1930 par le professeur Camille Arambourg, ce dernier a découvert un ossuaire humain, il a recueilli en 1934, une cinquantaine de sujets, soit une cinquantaine de squelettes humain, plus ou moins entiers qui ont permis l’étude dans le détail du type humain de cette époque : Il est le premier Homo Sapiens en Afrique du Nord, appelé aussi l’homme de « Mechta Afalou », qui occupait la région environ 13 000- 11000 ans B.P (Before Présent).

Mis à part les ossements humains l’auteur a recueilli des objets lithiques, basés sur des lamelles, les restes de cuisine constitués également de coquilles marines et coquilles d’Hélix. Qui sont des caractéristiques de la civilisation ibéromaurusienne, l’auteur note aussi la présence des ossements de Mouflon. 

En 1982, il y’avait un projet d’élargissement de la route Nationale N° 43 reliant Bejaia et Jijel qui mettait en danger le site, c’est ainsi qu’une équipe de préhistoriens Algériens a été dépêchée pour entreprendre des travaux de fouilles, cette mission a été confiée à Monsieur Slimane Hachi par le Centre National de Recherches Préhistoriques, Anthropologiques et Historiques  (C.N.R.P.A.H) à partir de 1983 jusqu’en 1993.

La reprise des fouilles de l’abri sous- roche d’Afalou Bou-R’mel (1983 - 1984) a permisde recueillir, entre autres, des objets inhabituels jusque là dans les faciès ibéromaurusiens : des objets cylindriques et deux figurines zoomorphes qui accentue l’originalité du site d’Afalou. Ces objets d’art figuratif posent la double question des origines de l’art et de la céramique en Afrique du Nord. Enfin, les ossements humains découverts révèlent des inhumations successives et fortement contractées.

OUVERTURE D’INSTANCE DE CLASSEMENT LE 20AVRIL 2014 ARRETE J.O N° 34 DU16/AVRIL/2014.

(Source : Direction de la culture et des arts de Bejaia)

rss_feed Forêts et Natures
15
Melbou
71
TCF Canada bejaia compass
Vous êtes ici : Accueil - Quoi Visiter ? - Forêts et Natures - GROTTE D’AFALOU BOU- R’MEL